Les Secrets

Toute voie initiatique recèle des secrets, qu’ils soient explicites ou implicites.

La voie de la transmission ésotérique, par effet de système crée cela. Voire même … inversement !

Alors, le non initié, le futur initié, l’initié … et tous les autres cherchent les secrets, attendent les secrets, …

Ils sont, nous sommes, à la quête de tel Graal ou Pierre, de tel dévoilement du Mystère, petit ou grand.

Et on cherche. Ou on attend.

Alors, certaines voies sont plus à crypter les secrets, les cacher comme un jeu de piste infini, … voire les perdre tant ils ne sont pas sortis du coffre !

Ben vi …

Un secret, c’est dans un coffre qu’on ouvre pas. Sinon c’est pas secret.

Logique implacable quand tu nous tient … tu nous fais dévier de la garde …

Car un secret au sens initiatique ne se cache pas, il se vit au grand jour. Car … ceux sont les clefs que la tradition ésotérique va transmettre.

Pas le coffre !!!

Pause pour respirer, après ce grand dévoilement … de secret.

l.o.l

Dans Indiana Jones et la Dernière Croisade (oui je change de référence car je radote comme une veille Jedi bougonne avec SW lol), quand Indi (formellement Henry Junior) trouve le Graal c’est un pauvre calice en bois de charpentier. Pas un truc doré.

Alors … évidemment, nous avons dépassé le mythe du plomb or (quoi que la transformation de matière, et non la transmutation, soit une autre histoire lol), pour ne pas rêver à l’or matière comme secret.

Mais …

L’idée du coffre reste bien symboliquement présente et prégnante.

Cette idée que le secret est accessible à l’extérieur, qu’il va être transmis, dévoilé, donné car nous avons été reconnu digne ou laborieux ou …

Mais … encore et toujours …

Le Secret, celui qui est un parmi les autres Secrets, qui forment eux les Secrets, n’est … que là.

Devant soi, en soi.

Les clefs, c’est à nous de les transmettre, au temps voulu qu’il se doit pour chacun. Toute la délicatesse de la transmission est là. Avec ses erreurs et ses ratés.

Mais c’est la vie !

On ne garde pas un secret en transmission, on le vit et en délivre le coffre.

Encore faut-il avoir testé la clef soi-même sur le dit coffre … qui n’existe pas si on a suivi évidemment !

Et vi … toute la Magie opère encore là quand on ouvre ce coffre imaginaire avec la clef bien réelle. Le secret prend vie.

Encore faut-il le vivre et l’accueillir en soi pour le bien comprendre.

L’histoire de la coupe du Graal en bois, soit : mais c’est quoi cette —bip censuré— ? On se fiche de moi ?! C’est « ça » votre secret ?!

Ben vi …

Un secret n’est jamais caché en fait, ses clefs plus. Donc il est déjà connu ou a été entendu.

Mais … de façon exotérique …

Ça y est !

Tout est lié et est enfin logique !

Ouf.

J’ai plus de références filmesques.


Laissez votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *