Le Symbolisme

On les appelle bleues ou symboliques ces ateliers des trois premiers degrés, mais … c’est aller vite en besogne peut-être. Car la suite n’est pas non symbolique même si …

L’apprenti, à travers les rites, se fait du symbolisme bien terre à terre évidemment. Il passe du monde de Malkhut à celui des autres mondes, en passant la porte de Yesod lors de son initiation.

Donc faut évidemment commencer par la Terre, c’est une sorte de B.A.-BA., très justement construite qui permet de rentrer dans le monde de ce symbolisme par … des sortes d’exercices très concrets.

Les flambeaux, le Delta, la pavé, etc. etc.

On donne à travailler du très concret et très ciblé : un instrument, un outil, un objet.

Bref.

On commence à bosser et à découvrir une autre façon de … penser !

Puis, ça avance.

Compagnon et Maître.

Et on arrive progressivement à de la symbolique vivante, du mythe, du contenu et plus un simple objet précis, bien que toujours présents, mais en contexte. Et le contexte devient ouverture symbolique à bien plus, avec les symboles objets.

Vous suivez évidemment lol !

Mais après, on continu sur cette voie plus vivante et de fond, la symbolique ne disparaît jamais.

Elle a été outil sans le savoir au milieu des outils concrets de l’apprenti, afin qu’il s’ouvre à lui et aux mondes.

Bref, passé Yesod, on avance sur Tiphereth par passage obligé, sur Daath même si la voit pas vraiment et on arrive aux pieds de Kether.

Oups.

Le Trône.

Donc là ben on avance plus, mais on … ça dépend de l’ardeur mise à l’œuvre de monter les moellons … bref.

Donc, le symbolisme est bien présent comme outil de base, vers la bas de l’arbre. Mais on l’oublie pas. On construit dessus, avec.

Et donc on enrichit l’édifice, on peut même ciseler si on a l’âme d’un sculpteur outre le maçon.

Toute la progression suivant le bleu dite symbolique, l’est aussi.

D’où les mots : de perfectionnement, side ou hauts et autres.

On reste à 3 avec tout le corpus d’outils. Mais la progression de 1 à N (selon les rites) n’est que progression progressive presque douce après le 1.

Alors oui 3 a son sens, oui 1 à N aussi, les deux se superposent tout en étant disjoints dans la fracture que le 3 met.

Alors qu’il est Créateur ce 3 ?!

Je vous fait pas l’allégorie du Big-Bang pour la création/fracture, elle est trop facile lol !

Mais oui … 3 est à la fois un Tout … et donc le secret du Rien, donc … évidemment une fracture.

Mais non … 3 est aussi continuité de passage à la symbolique contextuelle et progressive, donc un parmi d’autres N.

Cette symbolique progressive, qui part du Terre à Terre grade 1 d’apprenti, elle permet d’enrichir !

Ben vi … le maçon plus il avance, plus il devient riche !!!

On comprend mieux nos détracteurs [NDA : xptdr] !

Donc oui la symbolique est un des premiers méta-outils appris à l’apprenti, mais il est cet outil indispensable à la suite.

Car une fois qu’on a fait 4PI Stéradian sur le pavé mosaïque … ok on a compris lol !

Lu, relu, entendu, … lassant à la 55me écoute … ou lecture.

Mais !

C’est plus le pavé qui est intéressant !

C’est la compréhension de cette symbolique qui est maîtrisée ! Celle qui en tant qu’apprenti on se disait : oh purée ! Comprends rien !!!

Puis on fait des superbes plats cuisinés, alors que la cuisine on y captait rien !

Alors l’avantage sur la cuisine, c’est que les ingrédients ne sont pas limités.

Une fois qu’on est las du pavé 55 fois, ben c’est super positif !!!

On est bien prêts pour la suite ! Se nourrir avec plus de contexte et de … difficulté en niveau évidemment !

Et alors … on commence à aimer à nouveau écouter le 56me pavé mosaïque, car il nous rappelle nos débuts, l’empathie avec ce jeune maçon qui tente un angle.

Et en plus … on voit avec cette richesse de nouvelle nourriture, le pavé numéro 56 … ben différemment !

Il semble que d’autres liens se font, que le pavé on y voit bien au delà, on le place dans les contextes, il … trouve une place jamais vue encore.

Le pavé devient aussi après (mais après lol) vidé de son essence pour n’être plus que … ce basique pavé noir et blanc.

Rien de plus.

Toutes les directions et tous les angles pris pour en sortir une symbolique n’ont plus aucun sens !!!

Il n’est même pas ternaire … il est juste Blanc Et Noir !

Tout est dit !

Plus besoin de symbole. Il est lui-même clef !

Ben voilà.

Vous êtes revenus en la Caverne, vous voyez les secrets là devant vous.

Ils ont toujours été là, mais vous avez tourné autour, vous l’avez tourné, vous êtes partis.

Vous avez …

Et puis tout est finalement bien plus simple que la symbolique.

Elle n’était qu’outil.

Elle a permis de partir.

Et vous êtes revenus.

Vous êtes à la maison.

Ça y est !

Mazeltov ! Félicitations !

Plus qu’a vivre tout simplement en Lumière dans la Caverne ombrée.

Vous voyez Tout.


Laissez votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *