L’Amour

Ben vi … à force d’en seriner tout le monde à travers des posts et des commentaires … elle est gentille (si si si lol), mais quid ?!

Dont acte !

Miroir ô miroir tu as raison !

Donc.

Et bien … je commence par la Lumière.

Et oui, la Lumière, elle aussi. L’Amour est est une des deux formes que prend la lumière, l’autre est le rire.

La Lumière vient de nous une fois … un superbe grand travail long et difficile. Comme qui disait : je vous promets du sang et des larmes ! Ben voilà.

Elle vient du Divin, qui est en chaque chose concrète. De la table devant nous au papillon … en passant aussi par l’infâme horrible gars (ou fille !) qu’on veut même pas nommer, tellement … on l’aime pas.

La Lumière est par Tout.

C’est l’enseignement de base de tout chemin initiatique … et son aboutissement. Donc … c’est le Chemin.

Chacun y choisit ce qu’il veut et si il veut y aller évidemment ! Choix, décision, conscience, respect, liberté.

Alors la Lumière éclaire (elle a fait polytechnique dis donc ?! lol), mais passée la lapalissade : ben le secret est là. Juste aussi simple que cela.

Elle éclaire en nous nos peurs, nos noirceurs, nos trucs pas envie de voir ou toucher. À nous de travailler ces points … ou pas. Encore !

Elle éclaire l’autre dans sa compréhension respectueuse de qui il est, ce qu’il a vécu, et même l’horrible cité … devient compris.

Compris. Pas plus, mais pas moins.

Et alors … c’est là que c’est magique … on peut l’aimer.

On aime.

Non.

On Aime.

La majuscule.

L’Amour n’est pas ce mot courant employé, avec sens ou pas. C’est ce qui une fois ce gigantesque travail fait … nous permet de voir, de comprendre, d’Être … sans rien d’autre que ce qui est.

L’Amour fait fuir les ténèbres et le noir, le mal y compris. Il peut même … le faire disparaître.

Le rire lui est plus … rigolo lol ! Il est le propre de l’homme car au niveau de la conscience, propre à l’humain. L’Amour descend sur l’âme.

Alors le rire dissipe les ténèbres, sans les faire fuir. Il fluidifie, une sorte d’éclairage qui ne dissout pas.

Mais purée … c’est pratique et super cool … quand on a pas encore atteint l’Amour avec la majuscule. Et même après aussi : lol bis yet !

En plus … ça s’applique à soi ! Et côté outillage maçonnique, il devrait être fournit en sus du miroir ! Rien ne vaut une bonne moquerie de soi (avec amour et respect … mais sincérité) pour identifier les trucs à bosser ! Après travail au choix … comme d’hab !

Donc.

Quid donc de ce sujet si gnan gnan et old school romantic en FM ?

La fraternité, la truelle, le joint, le Delta, … en bleu c’est quoi ?

La vengeance ou INRI pour ne citer que les derniers abordés en non bleu (dommage si peu souvent non bleu et trop rare mais bon …), c’est quoi ?

Les Secrets … les Mythes … ils parlent de qui : Humain et Divin, Lumière et en Concret ?

Je laisse chacun faire les liens, si il a envie d’aller au bout de l’essence de chaque pas fait, et de la transmission faite par rituel … ou autre.

Je ne convainc personne. Je dépose devant moi avec liberté d’en faire … ce que vous voulez !

Mais pour revenir au Concret, il est Sacré !

Ces mots ne sont pas pure théorie allumée mode post new age dérivée de 68 avec les moutons et la paix universelle.

Ces mots sont opératifs (le correcteur orthographique avait marqué tout seul : impératif … il lit en moi le bougre lol). Ils sont appliqués à chaque situation de vie de chaque instant !

Sinon … billevesées !

Ben oui, parole et acte, sinon on palabre et on parle de truc en écrivant 567 pages sur le sujet sans jamais l’avoir pratiqué.

Karl Popper en 1934 a publié : La Logique de la Découverte Scientifique.

Il parle de la notion de réfutabilité, soit une théorie n’est scientifique que si on peut potentiellement amener une expérience qui la contredit. Sinon c’est un dogme.

Grand épistémologiste, qui a permis nombre de découverte et de cadrage de la pensée scientifique … et humaine.

Ici, c’est pareil : on pratique la théorie et on voit si ça colle ou pas.

Le gars (ou fille) qu’on aime pas … oups puis-je l’aimer ? Non. L’Aimer avec majuscule, et suite au gros boulot d’abord.

Donc … Descartes aussi : on prend les choses dans l’ordre.

Et pour le plaisir, Kant : on prend tout en compte.

Là, on peut commencer à opérer en pratique … et exprimer cet Amour.

Il n’est nullement désintéressé, il est rien ! Il est tout !

Chacun encore l’exprimera à son chemin, car nulle méthode dans la pratique. Elle est Soi. Respect, etc.

Donc ?

Ben je vous Aime …

… plus que Fraternellement 😉 !


Laissez votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *