Parfait Maçon Libre

Au RF, il est vécu une sorte de retour au sources originelles de la maçonnerie. Un retour mythique qui se bâtit comme tous les autres rites après le maître, sur un grand corpus.

La grande spécificité du RF est sa charge mystique épurée presque. Bien qu’évidemment, nous accédions … au Divin sur ce parcours. Encore … et toujours.

Et épurée, ne met nullement de côté cette mystique riche égyptienne ou autre ! Bien au contraire. Une épure. Non un tracé règle et compas à la main.

Le Parfait Maçon Libre résume très bien ce « point de vu » du RF. Ce grade est aussi appelé Chevalier de l’Aigle ou Rose-Croix.

Et on ne peut faire le parallèle rapide avec le grade du REAA au 18, et dire le RF s’arrête au 18 du REAA.

Cela serait nier la spécificité de ce rite qui se veut condensé et épuré. Mais … qui n’oublie rien !

D’ailleurs cette parole retrouvée est la base filigrane de ce début de parcours après la maîtrise.

L’accession au grade IV ou 7me si on prend les grades bleus avec, est une chose encore à part en FM.

Justement, car déjà on ne dit pas 7me grade mais IVme ordre. On voit la pensée gauloise dans son essence sublime de faire à part !

Nulle critique, bien au contraire ! Une richesse de vue géniale !

La PML est un aboutissement du parcours maçonnique qui se dirait « juste classique et juste maçonnique ». Mais juste … avec tout ce que vous pouvez vivre et voir dans les parcours des HGs ailleurs !

Le PML sait le monde, sait le juste, il est, si on ose une comparaison, le 30 au REAA qui est prêt en lui et au monde.

Mais le parcours du PML n’est nullement empli de mission ou de service. Il intègre le parcours Divin, la révélations des Mystères, mais … de façon subtile.

Cet esprit français synthétique, qui ne se surcharge point de trop d’allégories, mais qui va droit au but … mais sans rien renier ! Une sorte de rite issu de Descartes et de Kant, basé sur un Platon et le livre Saint.

Tout cela en 4 ordre !

Waouh !

Si … comme encore, le parcours est travaillé, c’est : Sublime !

Cette accession au grade de PML ou de R+C est une libération entière de l’Être.

Et là, même si les parcours en Hauts Grades sont tous à accéder à la même chose universelle divine et humaine, le RF dit : tu es libre mon Frère !

Libre.

Avec presque 3 majuscules.

Le choix ensuite t’appartient en entier : rayonner, prendre mission, être au service de, … voire même : ne rien en faire !

Oui.

Ce grade et ce parcours sont un respect entier de la liberté du récipiendaire ! Nulle demande n’est faite, nulle attente, nulle direction proposée.

En cela le RF est cette vision épurée de la franc-maçonnerie. Cette vision idéaliste. Mais qui arrive à le passer dans le Concret.

Alors … le PML est autant une Lumière dans le monde que tout autre.

Il Est Libre.

Et de cette liberté … sera la conséquence de ses choix.

« Advienne ce qu’il se doit,
Fait ce qu’il se doit,
Tu es libre. »


Texte Précédent :

Texte Suivant :

Laissez votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *