Le Père Noël est-il Maçon ?

Alors passons rapidement sur l’historiographie, et non l’Histoire, de ce fameux Noël adapté de la fête de Ra par le système religieux afin de fédérer une nouvelle religion. Cela est un savoir connu, et le maçon ne s’arrête pas au connu savoir. Il va toujours au delà en travaillant à voir la Lumière cachée par l’obscurité.

.·.

Pour un maçon égyptien, Noël et Ra, c’est du pain bénit s’il est dogmatique à chercher ce qui brille. En cette période de guirlande, cela serait cohérent, mais peu consistant.

Pour les autres christiques, cela serait la jointure essentielle afin de prêcher leur vérité sous étoile.

Pour les encore athées et défenseurs d’espace laïc avec arme au poing, nous aurions source de combat à l’épée flamboyante.

Mais … pour tous ces maçons qui cherchent la fameuse vérité, qu’ils soient égyptiens, dans la voie du Christ, dans celle de la république, ou simplement dans la voie de soi aidée de la maçonnerie, que cela pourrait-il être ?

.·.

Ah le Père Noël, dans le genre Magie du dénouement d’un conte initiatique sans support de conte ni initiation, c’est quand même du lourd ! Non ?

Visez un peu, ce florilège de cadeaux, physiques et trébuchants comme des métaux, mais dans un esprit de fameux Noël ou l’Amour est mis au premier plan pendant plusieurs jours, voire petites semaines.

La fraternité d’être réunis, le lien de la famille et des personnes aimées, le pardon kadoshien sans Yom Kippour, la magie de l’alchimie sans aucun rituel, l’angle de taille inutile car montrant les plus beaux éclats, la vision du Beau par Tout, …

Que de choses en ce plus que symbole de Noël, avec … son Père.

.·.

Est-ce que tout doucement s’instille en vous des faits et des débuts de liens furtifs et doux ? Commencez-vous à percevoir ou voir que ce sujet qui paraissait éclectique : le Père Noël est-il Maçon, pourrait … avoir sens ?

Et oui, c’est cela le travail maçonnique, il ouvre, il disperse le voile. Et quand il déchire le voile, alors un angle de Connaissance nous est offert en récompense du travail désintéressé fait.

Mais encore faut-il le faire en conscience, sans jugement, sans intention et avec son entier.

Le dévouement à l’œuvre en somme.

Alors, sujet anodin ou sujet autre dit profond, la maçonnerie nous append à voir au delà, à voir le Beau, à devenir Sage, à ressentir la Force.

Celle même du fameux Lucas, non celle qui rend puissante. Celle qui Est, qui est Essence des choses.

Alors, mes très chères et chers SS et FF, que Noël soit en vous-même, et non sur la seule guirlande du sapin.

Mazeltov, Allah akbar, Alléluia, Vive la République et tous les autres !!!

.·.

« Ouvrir son Cœur, c’est l’ouvrir avec la lucidité du corps et de l’esprit, l’ardeur de l’âme et le juste de la conscience. La Lumière peut ainsi passer et jaillir étincelante du Cœur. »


Texte Précédent :

Texte Suivant :

Laissez votre commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *